Auteure Féminine

Idéal Standard - Aude Picault : réaliste et percutant !

18:00

Bonjour chez vous !

Il est des titres que nous voit fleurir d'un coup sur la blogosphère dès leur sortie. Pour la chronique d'aujourd'hui, j'ai vu cette BD sur tous les blogs, les chaines Youtube et sur tous les réseaux sociaux possibles et imaginables. Une BD qui fait l'unanimité, forcément ça pousse un peu à la curiosité. Dès que l'occasion s'est présentée j'ai lu Idéal Standard de Aude Picault et je vous en parle tout de suite !


De quoi ça parle ?


Claire, trentenaire, infirmière en néonatalogie, voit défiler ses relations amoureuses et désespère de construire un couple – le vrai, le bon, l'idéal. En choisissant de vivre avec Franck, elle croit enfin y être arrivée. Mais la réalité standardisée de ce qui l'attend n'est pas à la hauteur... 

Publié chez Dargaud, 152 pages. 


Que se cache-t-il derrière cette bande dessinée aux couleurs pastels, aux traits épurés mais diablement efficaces ? 
Aude Picault dresse le portrait de Claire, une trentenaire rêveuse et romantique qui voit dans chacune de ses conquêtes le futur père de ses enfants. Avec son entourage qui se marie et qui commence à donner naissance à d'adorables poupons, mais avec aussi les sempiternels pressions données aux femmes concernant la maternité, Claire attend son tour avec empressement.  

A première vue, "Idéal Standard" est une BD toute gentille sur le quotidien d'une trentenaire d'aujourd'hui. Mais en dehors de son aspect un peu bonbon se cache un véritable manifeste féministe. On y dénonce les nombreuses sollicitations que nous pouvons connaitre en tant que femme à propos du couple mais en particulier avec la maternité. Que ce soit dans notre entourage mais également dans les médias, tout pousse la femme à culpabiliser de ne pas suivre sa fameuse "horloge biologique"
On aime cette bande dessinée car c'est un vrai petit plaisir de lecture, c'est dynamique, drole et touchant, mais surtout c'est une BD qui nous reste un moment en tête, c'est une histoire pleine de substance et de profondeur qui nous porte à la réflexion. C'est une très bonne découverte que je m'empresserai de recommander au plus grand nombre ! 


En bref :

Avec "Idéal Standard" je découvre une auteure au dessin qui me plait énormément. C'est fin mais intelligent et plein de profondeur, j'ai hâte de lire ce qu'elle a pu faire d'autre !

Auteure Féminine

Un fils en or - Shilpi Somaya Gowda : une vraie évasion

17:00

Bonjour chez vous !

Avec beaucoup de retard j'entame aujourd'hui les articles consacrés à mes lectures du mois de mai. Et ce premier article est un petit peu particulier puisque je vais vous parler d'un livre acheté à l'aveugle. Vous connaissez surement cette technique de vente présente dans certaine librairie ou des livres de poches sont emballés dans du papier cadeau et où la surprise est réservé à un acheteur un peu curieux.
Le livre d'aujourd'hui est un livre trouvé dans l'une de mes librairies fétiches de Lyon, une librairie spécialisée sur la littérature de voyage (un peu plus et on y verrait Hugh Grant comme dans Coup de Foudre à Nothing Hill) qui propose des livres achetés à l'aveugle.
Je n'avais jamais tenté l'expérience mais je dois dire que je pense réitérer très prochainement ! 
De quoi ça parle ?

Anil est le fils ainé d'une riche famille d'Inde. Après de prestigieuses études de médecine, il est accepté pour faire ses année d'internat au Texas et part donc pour les USA, laissant derrière lui sa famille mais surtout Leena, son amour d'enfance. Une relation que la mère d'Anil ne voit pas d'un très bon yeux, elle veut le meilleur pour son fils et souhaite une union prestigieuse. 
Leena de son côté est contrainte d'épouser un homme qu'elle ne connait pas et qui va vite se révéler être un véritable tortionnaire. 

Publié chez Folio, 544 pages



Se lancer à l'aveugle dans une lecture qui ne nous a pas été conseillé et qu'on n'a jamais désiré. C'est un exercice assez rafraichissant car je me suis lancée dans ce livre sans rien en attendre.
Les chapitres s'alternent entre l'histoire d'Anil et celle de Leena, comme ces deux parcours évoluent, se croisent et se recroisent. Le rythme est fluide bien qu'il y ait quelques temps mort par moment. J'ai quand même passé un très bon moment de lecture car malgré ses 544 pages je l'ai lu assez rapidement. 

Ce qui est surtout frappant c'est cette histoire qui dépeint la culture indienne, une culture si éloigné de nos habitudes occidentales. Les descriptions permettent vraiment de se visualiser le quotidien des personnages en Inde mais aussi le décalage que ressent Anil en arrivant aux Etats Unis. C'est un livre qui malgré ses sujets difficile permet une certaine forme d'évasion ! 
Le point négatif de ce livre concerne peut-être malheureusement le personnage d'Anil justement que j'ai trouvé assez plat, sans vraiment d'intérêt. Je me suis plus attachée à Leena dont le parcours m'a énormément touchée. En effet, le roman aborde en grande partie la question des mariages forcée et de la place de la femme dans la société indienne. Une situation sociale précaire et des malveillances qui sont parfois à la limite du supportable à lire. Je crois que les chapitres de Leena sont réellement ce qui apporte tout l'intérêt de ce roman. 
La relation qui existe entre les deux personnages ne m'a pas spécialement paru nécessaire au récit, elle était presque de trop. J'ai été assez emportée par l'histoire et certains éléments du dénouement m'ont plutôt surprises là où j'attendais une toute autre histoire ! 


En bref :

Une bonne découverte, un roman qui nous fait voyager malgré des thèmes abordés assez durs. 

Fémini-books #10 : la romance érotique, on en parle ?

11:59

Bonjour chez vous !

En mars dernier, j'avais participé avec beaucoup de joie au projet Fémini-books en vous présentant "Les Débutantes" de Courtney J Sullivan. Un roman qui m'avait ouvert aux questions sur le féminisme. Ce mois-ci, Ninon l'organisatrice du projet Fémini-books a proposé de faire un nouveau mois de découvertes littéraires féministes. Je me suis donc portée volontaire une nouvelle fois et dans un tout autre registre aujourd'hui, je vous présente "Lettre à celle qui lit mes romances érotiques et qui devrait arrêter tout de suite" de Camille Emmanuelle.


Auteure Féminine

Un petit gout de noisette - Vanyda : le plein de poésie !

17:00

Bonjour chez vous !

Il y a un peu moins d'un an, je découvrais Vanyda, auteure franco laotienne, et sa BD "Entre ici et ailleurs". Une bande dessinée sur la résilience et la quête identitaire que j'avais énormément appréciée. J'avais gardé en tête de découvrir d'autres titres de cette auteure et c'est désormais chose faite avec la chronique d'aujourd'hui ! 

De quoi ça parle ?
Quel est le cri de l’ours en néerlandais ? Qu’est-ce qu’un moment parfait ? Est-ce qu’on meurt tous les soirs pour renaître le lendemain matin ? Telles sont les questions existentielles que se posent les personnages de «Un petit goût de noisette», chacun à sa manière cherchant dans la rencontre de l’autre, le reflet de ses interrogations, une épaule sur laquelle se poser, ou tout simplement l’amour… Chacun, comme un écureuil à la recherche de la plus belle noisette ! Un très joli recueil d’histoires d’amour ! Les personnages des différentes histoires se croisent et se recroisent d’une histoire à l’autre. Certaines histoires sont vraies, d’autres sont inventées. Cela vous prend aux tripes, vous fait rêver… Vous avez des papillons dans le ventre et à d’autres moments, vous versez une larme…

Publié chez Dargaud, 208 pages. 

Quand j'avais lu "Entre ici et ailleurs" j'avais été séduite par le dessin plein de charme de Vanyda mais j'avais eu une petite frustration à avoir eu une lecture en noir et blanc. 
Avec "Un petit gout de noisette", Vanyda colorise. Et c'est... somptueux ! Cette BD est un petit recueil de nouvelles avec pour thème principal le sentiment amoureux. Tous les personnages sont liés d'une manière ou d'une autre et vont se croiser au fil des chapitres. 

Des histoires d'amour rêvées, fantasmées, avortées, brisées ou magnifiée. Vanyda propose un regard moderne et plein de tendresse sur les relations d'aujourd'hui, autour de personnages plutôt jeune adultes ou adolescents. C'est passionnant à lire, mais surtout c'est beau, beau beau ! Dans le même genre mais avec un peu plus de diversité, je vous recommande aussi chaudement "Corps Sonore" de Julie Maroh.

Chaque chapitre a une identité chromatique définie, ce qui en fait une bande dessinée absolument magnifique. Chaque chapitre dégage une ambiance particulière, une atmosphère à l'aquarelle douce qui fait de cette BD une lecture doudou parfaite !


En bref :

Une très très très jolie découverte. C'est la qualité graphique qui aura vraiment su emporter mon coeur dans cette lecture mais je suis sur que vous serez également sensibles aux histoires racontées.


Trois découvertes manga !

16:55

Bonjour chez vous !

Cela faisait un petit bout de temps que je n'avais pas tourné de vidéo pour ma chaine Youtube. Ce ne sont pas les idées qui manquent mais je dois avouet que j'ai été un peu submerger ces derniers et j'ai du en découdre avec quelques soucis de luminosité chez moi.
Mais avec le retour des beaux jours il est plus simple de prendre sa caméra en fin de matinée pour vous filmer une nouvelle vidéo.
Au programme d'aujourd'hui, une plongée dans un format littéraire totalement inédit pour moi : le manga ! Je cafouille un peu parce que je ne suis pas tellement habituée à parler de manga mais j'espère que le résultat vous plaira !

Enjoy !